Faltahom

Solo de contes sauvages, à partir de 14 ans.

" Regardez devant vous, ce pauvre écervelé,

C'est le dernier voyou que j'ai ensorcelé,

Ce ne sont pas ses paroles que vous porte sa voix,

C'est le chant de la folle, Fal Ta Hom c'est bien moi ! "

Fal Ta Hom est splendide et lumineuse, toute remplie d'un grand ouragan de liberté ! Elle danse, les cheveux défaits, à l'orée des bois, avec le hibou, la biche ou le loup.

Ces histoires et musiques viennent toutes du même endroit : quelque part entre le cœur et le bassin, un peu plus bas que le nombril, ou presque. 

Spectacle inspiré de la chanson de Vincent Brusel :